Rapport du projet de micro-crédit rotatif… Que du positif !

Ce projet a eu un impact global très positif avec l’amélioration de la vie des bénéficiaires, que ce soit au niveau de la santé (nutrition), de l’éducation (alphabétisation), de la lutte contre la pauvreté (source de revenus). A la fin des 3 rotations initialement prévues, plus de 438 familles ont été soutenues et on arrive aujourd’hui à total de plus de 564 !

En quelques chiffres :

  • 564 bénéficiaires de cobayes (ce qui fait 126 bénéficiaires de plus que les 438 prévus)
  • 120 houes distribuées
  • 4 porcs et 2 porcins distribués

Points positifs :

Augmentation du nombre de cobayes par rapport à ce qui était prévu au départ, dû à leur reproduction très rapide donc, les remboursements du micro-crédit se sont fait sans problèmes et la vente des cobayes supplémentaires a permis :

  • l’achat de matériel scolaire,
  • de vêtements,
  • d’autres animaux (poules, etc.) donc la diversification de l’élevage,
  • le payement de certains frais de scolarité, de santé, etc.

En effet, chaque bénéficiaire a reçu 3 cobayes mais maintenant, la majorité en a entre 10 et 25 !

Amélioration de la production agricole (environ x3) grâce aux houes qui facilitent le travail dans les champs et  au fumier produit par les animaux (environ 5 kg par semaine pour 3 cobayes). Production assez importante pour :

  • Nourriture
  • Vente
  • Distribution de semences pour l’agriculture familiale

A Bushwira par exemple, ils ont planté 3 kilos d’haricots. D’habitude, cela leur permet d’en récolter environ 8 mais, cette année, ils en ont produit 25 ! A Katana, ils cultivent du maïs, des haricots et du soja. La production est très bonne ce qui leurs permet de subvenir à leur consommation personnelle mais également de vendre une partie des récoltes et de distribuer des semences aux familles de la communauté. Ils ont aussi été formés à la transformation du soja (très riche en protéines) et fabriquent du tofu et du lait.

Amélioration au niveau de la santé des enfants qui consomment maintenant de la viande environ 1 fois par semaine.

Certaines communautés ont également mis en place des coopératives d’épargne et de crédit afin de soutenir les activités génératrices de revenus de ses membres.

Et pour terminer, dans certains villages, notamment à Tchofi, suite au goût du savoir qu’ils ont éprouvé à partir de l’alphabétisation, à la prise de conscience de l’importance de l’éducation par les mamans qui suivent nos cours et aux revenus apportés aux ménages par le projet, une partie des bénéficiaires a réussi à économiser pour payer les frais de scolarité des enfants qui ont intégré l’école cette année (97 cas) et d’autres suivront l’année prochaine.

 

Tout cela en images dans la vidéo du projethttps://youtu.be/61GDQcKaucU

Le rapport détaillé sur la page web du projet (en bas) : http://www.kidogos.org/ProjetMicroCredit.aspx

 

Ce projet a été réalisé avec le soutien financier de la Commission Solidarité Liège-Monde.

Laisser un message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s